CONCEPT DU RESTAURANT

Vroom Genève, est un restaurant initié par la Fondation Vroom en 2020. A travers notre entreprise inclusive, nous souhaitons sensibiliser les personnes entendants et les employeurs-euses à la surdité, à la langue des signes et à la culture sourde. Nous souhaitons que notre restaurant, unique en Suisse, puisse déconstruire les stéréotypes autour du handicap et de la surdité tout en créant une meilleure cohésion sociale et professionnelle. Nous souhaitons également donner la possibilité à nos clients de découvrir une nouvelle langue et l’apprendre (LSF - langue des signes). 

Vroom-Restaurant-2022-28-hd-3
Vroom-Restaurant-2022-385-hd-43
Vroom-Restaurant-2022-294-hd-37
Vroom-Restaurant-2022-63-hd-7
Vroom-Restaurant-2022-78-hd-10
Vroom-Restaurant-2022-86-hd-12
Vroom-Restaurant-2022-572-hd-56
Vroom-Restaurant-2022-116-hd-18

LE STYLE DU RESTAURANT

Le style architectural de notre restaurant a été pensé pour le handicap de la surdité. Un style épuré et  « minimaliste » qui invite au silence de la surdité et au calme. L’établissement possède une bonne luminosité naturelle, de nombreux spots luminaires ainsi que des miroirs pour favoriser la communication visuelle. Une vaisselle peu bruyante, des matériaux et des arches ont été également pensés pour se rapprocher de ce monde silencieux et donner un côté « calme ».

LE NOM DE NOTRE RESTAURANT

Pourquoi le nom « Vroom » ? Vroom, est une onomatopée, un mot qui interprète un bruit. Il permet aux textes d’émettre du son, et aux bandes-dessinées de devenir vivantes. Donc un bruit que les personnes sourdes peuvent imaginer au même titre que les entendants. Et Vroom… c’est parti vers l’égalité !

LA LANGUES DES SIGNES FRANÇAISE

La langue des signes (LSF) est un système linguistique visuel, elle permet aux personnes sourdes et malentendantes l’accès à la langue des entendants et donc la participation à la société et à la culture. Avec la langue des signes, les termes – qu’ils soient écrits ou oraux – deviennent visibles et donc vivants pour les personnes sourdes. La coexistence de la langue des signes et de la langue parlée, ou plutôt de la langue écrite, est la situation idéale pour que les personnes sourdes et malentendantes aient accès à la formation et puissent s’épanouir tant dans la culture entendante que sourde.

 

Plus d’explication sur le site web de la Fédération Suisse des Sourds.

 

Vous souhaitez apprendre la langue des signes et faire un cours? Nous vous faisons un plaisir de vous conseiller vers des écoles / associations, contactez-nous par email info@vroomgeneve.ch.

LA MONDE DE LA SURDITÉ

Être sourd signifie être visuel. Les personnes sourdes comprennent le monde avec leurs yeux et communiquent avec les mains. En Suisse, on estime qu’il y a environ 10’000 personnes sourdes profondes en Suisse, ce qui représente 0,1% de la population. Les personnes sourdent peuvent s’exprimer ou comprendre avec un ou plusieurs des outils suivants : langues des signes française (LSF), le Langage Parlé Complété (LPC), la lecture labiale, les gestes, les mimes ou encore l’écrit. Pour communiquer avec des sourds, des règles simples s’imposent: parler, signer ou mimer clairement et lentement (ne pas crier), être attentif à un bon éclairage, demander si on a été compris, et soi-même clairement démontrer qu’on a compris la personne sourde.

UN ENTREPRISE FORMATRICE

Le pourcentage de sourds au chômage est trois fois supérieur à celui des entendants. Ils ont, de surcroît, moins de possibilités de faire carrière ; la société et le marché du travail ne sont guère prêts à accepter et à s’investir pour qu’une personne sourde accède à un emploi. Ces dernières années, la situation du marché de l’emploi s’est compliquée et, bien des  sourds, diplômés et compétents, ne trouvent malheureusement pas de travail. Nous souhaitons donner la possibilité aux jeunes sourds / malentendants de se former auprès de notre entreprise afin de leur donner la possibilité d’acquérir une expérience et un bagage pour leur avenir professionnel. Nous engageons des stagiaires et des apprenti-e-s sourds / malentendant. Vous souhaitez faire un stage et / ou vous perfectionner ? Contactez-nous par email à rh@vroomgeneve.ch

 

L'intégration socio-professionnelle et la participation accrue à la vie sociale contribueront à une mise en œuvre effective des engagements pris par la Suisse lors de la signature de la convention de l'ONU sur les droits des personnes hanidicapées (CDPH).